Vidéos

Maurice Genevoix, l’appel d’un homme

L’association « Je me souviens de Ceux de 14 » remercie Caroline Puig-Grenetier de l’avoir autorisée à diffuser son film.

Jeune lieutenant de l’armée française, Maurice Genevoix échappe de justesse à la mort. On est à Verdun, sur le front des Eparges, en 1915. Choqué, meurtri, révolté, mais nourri par la beauté de ses hommes, leur bravoure, leurs souffrances, leurs doutes, leurs peurs, il n’aura de cesse toute sa vie de chanter un hymne à la vie. Un hymne puissant, jailli du fond des tranchées boueuses. Il écrira. D’abord un immense recueil de six volumes « ceux de 14 », puis des romans, des poèmes, des essais…

Injustement méconnu des jeunes générations, cet écrivain d’une incroyable modernité, nous appelle à découvrir ce qu’il y a de plus précieux chez l’homme : sa capacité à contempler pour exister, libre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s