Actualités

Réédition de l’oeuvre de Paul Lintier

Couverture Avec une batterie de 75

4e de couverture

Paul Lintier (1893-1916) a écrit, selon l’historien John Norton Cru, des récits qui se hissent parmi les meilleurs témoignages littéraires de la Première Guerre mondiale. Aussi faut-il saluer l’initiative de l’éditeur Bernard Giovanangeli qui vient de rééditer, sous le titre Avec une batterie de 75« , deux textes devenus introuvables de Paul Lintier, Ma Pièce et Le Tube 1233.

Publicités

Une réflexion sur “Réédition de l’oeuvre de Paul Lintier

  1. Très heureux d’apprendre la réédition des ouvrages de Paul LINTIER dont le nom est inscrit au Panthéon avec bien d’autres écrivains, jeunes ou moins jeunes (Louis PERGAUD, Alain FOURNIER, Charles PEGUY, pour les plus célèbres…).
    C’est pour rédiger mon mémoire de maîtrise d’Histoire qu’en 1974 j’avais découvert LINTIER, en travaillant sur la psychologie de l’artilleur pendant la guerre de 1914-1918.
    J’avais pour ce faire à ma disposition toute la bibliothèque de Jean NORTON-CRU, déposée à la BU de l’Université d’Aix-en-Provence, avec sur chaque ouvrage, les annotations de la main même de l’auteur de TEMOINS, son grand ouvrage critique des récits de guerre.
    Ce travail, dirigé par le professeur Pierre GUIRAL m’avait bouleversé. J’avais aussi lu, bien sûr, les récits de guerre de Maurice GENEVOIX et suivi avec dévotion – j’ose le mot -son interview par Bernard PIVOT à la télévision. J’entends encore le son de sa voix lorsqu’il évoquait des scènes marquantes de son enfance, ou bien son sentiment de solitude après l’hécatombe qui avait fauché ses amis et ses camarades.
    Je connais bien les passages des livres de LINTIER qui avaient été censurés. L’un deux concerne le carnage produit par l’explosion d’un obus dans la chambre de tir. Tous les servants avaient été tués – horrible boucherie ! La colère de LINTIER – censurée par des espaces blancs au milieu du texte – était certainement dirigée contre les industriels qui, comme Louis RENAULT, fabriquaient ces obus mal conçus… Hypothèse personnelle que je vais pouvoir vérifier grâce à cette édition complète.

    Merci pour toutes les informations que diffuse l’association.

    Jean-Jacques DIAS
    Professeur d’Histoire honoraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s